IL Y AVAIT UNE SORCIERE

IL Y AVAIT UNE SORCIERE

BELTANE, BELTAINE


BELTAINE : rituel simple pour les solitaires

Rituel de Beltane en solitaire :

 

  •  Faire une jolie promenade en pleine nature : en forêt , dans un parc, auprès d'une rivière, dans un champ près de chez vous ... Ôtez vos chaussures pour ressentir les vibrations quiémanent de la Terre.Ressentez les énergies autour de vous, l'éveil de la Nature, les feuilles qui sortent ainsi que les bourgeons, lesjeunes pousses, les fleurs.
  • Posez vous auprès d'un arbre si vous en avez la possibilité , entourez-le de vos bras , accueillez les vibrations qui s'en dégagent, méditez, prenez un bain de soleil s'il est présent.Ressentez la présence de Gaïa , Cernunos, le petit peuple , les fées , les élémentaux , honorez-les, remerciez-les de leur présence, faire une offrande à la Terre avec des petits biscuits de fées ( sablés maison aux pétales de fleurs ) ainsi qu'une boisson faite à partir de lait végétal et de miel , gardez en un pour vous ainsi qu'unpeu de lait ou si vous préférez un bon jus de fruits frais.
  • Appréciez, écoutez le bruit du vent dans les feuilles, le chant des oiseaux, l'eau de la rivière si vous êtes près de l'eau, observez toutce qui se trouve autour de vous.
  • Allumez des bougies aux couleurs de Beltane ( rose, vert , jaune , blanc ) ainsi que de l'encens que vous aurez préparé vous-même, attention s'il y a du vent, si c'est le cas pour pourrez le faire chez vous. Accrochez des rubans de couleurs aux branches d'un arbre ou un cercle de fées que vous aurez confectionné.
  • Plantez quelques bulbes de fleurs d'été en remerciement.
  • Sachez apprécier ce moment de quiétude et de connexion à la vie
  • Récitez une prière pour honorer le mois de Mai qui commence :

Fête de Mai, moitié de l’année,

 

Fête de Feu, de sève et de soleil,

 

Le fringant bétail sera passé

 

Entre deux flammes brillantes d’éveil,

 

Commencement de la saison d’été

 

Que des flammes s’élèvent au centre du monde

 

Au Cycle du Temps nous sommes reliés

 

Et que la prospérité abonde

 

Beltaine, au froid Samhain opposé

 

Deux moments où les portes s’ouvrent

 

Sur le sidhe et les royaumes fées

 

La Reine Fantôme, son Roi, retrouve

 

Beltaine, fête des couples enlacés,

 

De la vie, belle, simple et sauvage

 

De l’amour et des corps exaltés

 

De la Force Vitale sans âge

 

Beltaine, époque du Mariage Sacré

 

La Dame accueille le Noble Seigneur

 

A l’âme universelle, être lié

 

Seule source étincelante de bonheur

 

Par les incantations psalmodiées

 

Que Cernunnos, le seigneur des bois,

 

Des forêts, à la solaire épée,

 

Soit mon guide sur la païenne voie

 

Par les runes secrètes incantées

 

Que la Déesse Faucon déploie

 

Ses ailes protectrices étoilées

 

Sous le vent, les plumes farouches ondoient

 

 

(Source : Elwenn et Iridescences pour le poème)

 


24/04/2018
0 Poster un commentaire

Beltane : activités magiques, coutumes... par les PORTES DU SIDH

(Source : par un auteur inconnu, traduction Lune sur : http://www.le-sidh.org/wicca/sabbats/beltane/beltane-activites-magiques-coutumes-etc/)

« La Rosée est récoltée à l’aube du matin de Mai car elle entre dans la composition de très nombreux charmes.  » Alchémille dans notre jardin sorcier. Réceptacle à rosée. "

Beltane marque l’apogée de la saison printanière. Le règne de la Déesse commence, le Dieu lui abandonne cette moitié de l’année. L’emphase est mise sur toutes choses « inutiles », éphémères qui font le bonheur des hommes et des femmes, telles que l’amour, la beauté, la gaieté et les arts. Ces choses-là sont les récoltes des labeurs prospères dont nous pouvons jouir à notre aise. Elles élèvent notre conscience à un niveau supérieur à la simple survie. Ces énergies, projetées dans les feux de Beltane, en font un charme puissant.

 

Thèmes :

 

Les fleurs s’épanouissent. Les arbres et les arbustes sont en fleurs et les feuilles commencent à se déployer. La menace de neige et de gelées a pris fin (ndlt : chez nous, dans le centre de la France, pas avant la mi-mai !).

C’est le temps des dernières plantations et derniers labours (ndlt : là aussi, tout dépend de notre lieu d’habitation, chez nous ce n’est que le début). C’est la pleine saison du lait.

La grande fête de Baal (feu du soleil), un dieu du Soleil et de la végétation, avait lieu à cette même période ; comme pour Olwen, une forme galloise de Vénus ; Belili, sœur et amante de Tamuz, Priape, Pan et Eros ; Maia, la mère de Mercure ; Terminus, dieu romain des bornes (ndlt : il semblerait plutôt qu’il fut fêté lors des Terminalia du 23 février); Aphrodite et Venus; la romaine Flora.

Saint Georges est la version chrétienne du dieu de la végétation. Tué par le Géant (Mort), il est ressuscité par le Fou (Soleil) puis il tue le Dragon (Hiver), au cours d’une pièce mimée du printemps.

Arrivée de Robin des Bois, de la Vierge Marianne et des Joyeux Compagnons, de Merlin et de la fée Viviane ou Nimue, et de la légende de Gauvain et du Chevalier Vert. Fête de Pluton ou Hadès et de Walburga, une Déesse de la Terre teutonique convertie en Sainte Chrétienne.

 

But des Rites :

 

Pour assurer la croissance et la bonne santé des champs. Magie pour le bonheur en amour. Union sexuelle parmi les personnes qui sont unies à la force-de-vie de toute la nature. Magie du Feu pour renforcer le soleil et obtenir des pluies bienfaitrices.

 

Coutumes Populaires :

 

Lors des trois derniers jours d’avril, les maisons sont nettoyées et purifiées par fumigation de rue et de baies de genévrier. Les couples vont des les bois la Veille de Mai, construisent de petites huttes de branchages feuillés et y restent toute la nuit. À l’aube, ils reviennent les bras chargés des branches vertes et fleuries, en décorent les maisons et les linteaux de porte, de maison en maison, en chantant des Chants de Mai. Un Mât de Mai, coupé du tronc droit d’un jeune arbre, est rapporté des bois, décoré avec des rubans, des fleurs et des branchages verts – ou des fleurs et des feuillage sont rapportées des bois pour décorer (et symboliquement revivifier) un Mât de Mai permanent au centre du village.

Défilé des Trayeuses et « balayeuses ». Une procession fait le tour des bornes et autres points de repères importants, en les battant à l’aide de baguettes de saule – il s’agit de rite de purification, cela ne fait aucun doute. Les puits sont décorés de fleurs et bénis (à l’origine, sans doute, on se conciliait l’esprit du puits avec des offrandes) souvent au cours de la même procession.

La Rosée est récoltée à l’aube du matin de Mai car elle entre dans la composition de très nombreux charmes.

Un roi et une reine sont couronnés, parfois par des personnes qui déguisés en Merlin et Viviane, parfois par le Maire.

Georges-le-Vert (aka Jack O’ l’Homme Vert) est un homme dissimulé sous un masque et un déguisement recouverts de feuilles vertes, représentant l’esprit de la végétation. Il danse et tournoie dans les processions, et les gens l’aspergent avec de l’eau (il s’agit de toute évidence d’un ancien charme pour faire tomber la pluie). Parfois, il lance du fourrage aux animaux. Il va avec la procession de Mai, de maison en maison pour collecter de la nourriture offerte à la troupe de théâtre – montrant ainsi que le Printemps apporte de quoi se nourrir.

Il y a des défilés de Cheval-bâton (bâtons emmanchés d’une tête de cheval en bois) dans de nombreuses régions d’Angleterre et d’Europe, notamment en Cornouailles, le plus célèbre et puissant magiquement se tient à Padstow. Les processions de jeunes filles vêtues de blanc chantent des chants de Mai et conduisent une petite Reine de Mai.

 

Décorations Symboliques :

 

De nombreux petits Mâts de Mai – mâts décorés avec des fleurs, des feuillages et des rubans.

Guirlandes – petits cerceaux décorés de la même manière. Bouleau, Aubépine, Muguet, Sorbier, Saule. Des tonnes de fleurs.

 

Activités Sociales :

 

Compétitions athlétiques, expositions florales, courses de chevaux.

 

Le Rituel :

 

L’autel peut être placé à l’Est du Sud-Est, drapé de blanc comme fond pour les décorations florales. Utilisez des bougies blanches.

Les Rites sont célébrés la Veille, juste après la tombée de la nuit. Mettre l’accent sur les encens de bannissement, comme à Ostara. Battre également l’autel, les Tours de Garde et les participants à l’aide d’une verge de saule – juste un coup léger – pour chasser les mauvaises influences, qui n’évoque aucunement une punition.

Invoquer la Déesse comme tout ou partie des Déesses dont les fêtes sont célébrées à la même période ; idem pour le Dieu.

Charger le feu de magie afin qu’il porte bonheur aux amoureux.

Les bases matériels pour la communion sont les habituels gâteaux de Sabbat en forme de croissant et le Vin de Mai (vin blanc, habituellement de la Vallée du Rhin, dans lequel on aura fait macérer de l’aspérule odorante pendant au moins quelques heures.)

Ensuite, les couples peuvent sauter au-dessus du feu mourant afin de profiter de sa charge magique. Les cendres et morceaux de bois calcinés de ce feu portent également cette charge magique, et lors de tous Sabbats, les membres du Coven peuvent en rapporter chez eux et en disperser dans leurs jardins, sur les plantes, les animaux domestiques, ou les utiliser d’autres façons comme sortilège.

Les membres du Coven porteront des couronnes de fleurs et d’herbes, en particulier des roses et de la verveine, s’ils peuvent s’en procurer, ainsi que de jolis vêtements, en harmonie avec le printemps et ornés de fleurs et de feuilles.

Les Rites du Jour de Beltane débutent dès que les gens sont prêts à se lever le matin. Ces rites devraient comprendre nombre des coutumes folkloriques mentionnées ici, dont celle d’un Roi et d’une Reine intronisés dans leur pavillon de feuillages. Ils représenteront la Jeune Déesse de l’Amour et le Dieu Vert Priapique. Ils présideront aux festivités, qui comprennent une Danse du Mât de Mai, des sports et des jeux.

 


02/05/2018
0 Poster un commentaire