IL Y AVAIT UNE SORCIERE qui PRATIQUE

IL Y AVAIT UNE SORCIERE qui PRATIQUE

CHAMANISME : PREMIER EXERCICE pour UN VOYAGE EXPLORATOIRE

Premier voyage

Vous êtes maintenant prêt à commencer votre premier exercice empirique de

chamanisme. Il s’agira d’un simple voyage d’exploration dans le Tunnel

jusqu’au Monde d’en bas. Votre seule mission consistera à suivre le Tunnel, à voir éventuellement ce qui se trouve au-delà et à revenir.

 

Soyez sûr d’avoir parfaitement compris ces instructions avant de commencer.

Pour mener à bien cet exercice, vous aurez besoin d’un tambour et d’un

compagnon qui vous assistera en jouant du tambour, ou d’un enregistrement

de tambour chamanique .

Si vous ne possédez ni tambour ni enregistrement, vous pouvez demander à

quelqu’un de taper rapidement avec une cuillère à soupe sur la couverture

cartonnée d’un livre près de votre tête. Mais il s’agit d’une technique

bouche-trou, qui est bien moins efficace que le son du tambour. Attendez d’être calme et détendu avant d’entreprendre cet exercice ou tout autre exercice

chamanique. Évitez les substances psychédéliques et l’alcool durant les vingt-quatre heures précédant l’exercice afin que vous soyez centré, que votre pouvoir de concentration soit bon et que votre esprit soit débarrassé de toute imagerie confuse.

Ne mangez que légèrement ou bien jeûnez durant les quatre heures précédant l’exercice.

Choisissez une pièce sombre et tranquille. Enlevez vos chaussures, desserrez vos

vêtements et allongez-vous confortablement sur le sol, sans coussin.

 

Inspirez plusieurs fois profondément. Détendez vos jambes et vos bras.

Reposez-vous quelques minutes et pensez à votre mission prochaine.

Puis fermez les yeux en les couvrant de la main ou du bras, afin d’éviter toute lumière. 

Visualisez à présent une ouverture dans la terre que vous avez déjà vue à un autre moment de votre vie, durant votre enfance ou la semaine dernière ou même aujourd’hui. N’importe quel type d’entrée dans le sol fera l’affaire – comme par exemple un terrier creusé par un animal fouisseur, une grotte, une souche d’arbre creuse, une source ou un marécage. Il peut même s’agir d’une ouverture

creusée par l’homme.

L’ouverture appropriée est celle qui vous semble la plus confortable et que vous pouvez visualiser. Contemplez-la pendant quelques minutes sans y pénétrer.   Notez clairement tous ses détails.

À présent, indiquez à votre compagnon de commencer à jouer du tambour sur

un rythme fort, monotone, invariable et rapide. Les frappes sur le tambour et les silences entre les frappes ne doivent pas varier d’intensité. Un tempo de deux cent cinq à deux cent vingt frappes par minute est généralement efficace pour ce voyage.

Donnez-vous environ dix minutes pour le voyage. Prévenez votre assistant de cesser de battre le tambour à la fin des dix minutes puis de frapper nettement quatre

fois XI pour vous signaler qu’il est temps de revenir.

 

Il devra ensuite frapper très rapidement pendant environ une demi-minute pour vous accompagner lors du voyage de retour et conclure en tapant à nouveau quatre coups nets pour signaler que le voyage est terminé.

Lorsque le battement du tambour commence, visualisez votre ouverture familière dans la terre, entrez-y et commencez le voyage. Descendez à travers l’entrée et pénétrez dans le Tunnel. Au début, le Tunnel peut être sombre et vague.

 

Généralement, il descend en suivant une pente légère, mais il peut occasionnellement descendre à pic. Parfois, le Tunnel apparaît strié et souvent il se courbe. Il arrive quelquefois que l’on passe à travers lui si rapidement qu’on ne le voit même pas. Il est possible que vous rencontriez un mur de pierre ou quelque autre obstacle.

Dans ce cas, contournez-le ou cherchez une faille pour le traverser. Si cela échoue, faites simplement marche arrière et recommencez. Dans tous les cas, ne faites pas d’efforts inconsidérés pendant le voyage. Si vous effectuez cet exercice correctement, il n’exigera que peu d’efforts.

Réussir à voyager et à voir dépend d’une attitude qui se situe à mi-chemin

entre essayer en faisant trop d’efforts et essayer sans faire assez

d’efforts.

Au bout du Tunnel, vous émergerez à l’extérieur, en plein air. Examinez le

paysage en détail, parcourez-le et souvenez-vous de ses traits caractéristiques. Explorez-le jusqu’à ce que vous entendiez le signal du retour, puis reprenez le Tunnel en suivant le même chemin.

 

Ne rapportez rien avec vous. Il s’agit seulement d’un voyage exploratoire. Lorsque vous serez revenu, asseyez-vous et ouvrez les yeux. Ne soyez pas découragé si vous ne réussissez pas la première fois.

 

Essayez encore, avec un rythme de tambour plus lent ou plus rapide. Certains ont besoin d’un tempo différent en différentes occasions.

Lorsque vous aurez terminé l’exercice, décrivez ce que vous avez vu à

votre compagnon afin de ne pas oublier les détails de l’expérience.

 

Vous pouvez également les écrire ou les enregistrer. Leur remémoration est le

commencement de votre accumulation de connaissances en ECC

 



12/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres