IL Y AVAIT UNE SORCIERE

IL Y AVAIT UNE SORCIERE

LA CHASSE AUX SORCIERES

Ce que je retiens des émissions sur la chasse aux sorcières par France culture

cf. ici : https://il-y-avait-une-sorciere-en-pratique.blog4ever.com/la-chasse-aux-sorcieres  :

 

Période de la chasse aux sorcières :

 

1560 - 1660 [Donc pas au Moyen Âge - Crime officialisé -]

 

Qui a accusé et condamné les sorcières :

en France, ce sont les pouvoirs laics de ces périodes (pouvoirs princier, royal) qui ont condamné les sorcières sur la base des écrits des  démonologues (= Gens d'eglise, spécialistes de la science du Diable ayant écrit des traités de chasse aux sorcières)

 

Ces intellectuels, gens d'Eglise ont accusé la femme d'être sorcière sur 3 critères :

 

  • dirigé essentiellement contre les femmes et les vieilles femmes (elle porte la marque physique du démon car initiée par ce dernier)
  •  rend des cultes cachés de nuit dans des endroits écartés que l'on nomme sabbat (=cérémonie diabolique soit une messe à l'envers)
  • elle repart à la maison après les sabbats et est censée faire le plus mal possible autour d'elle en restant cachée aux yeux de tous.

 

Le Marteau des sorcières ou Malleus Maleficarum = manuel de lutte contre l'hérésie et en particulier les sorcières rédigé par deux inquisiteurs nommés.

La femme est à l'origine de la perversion des êtres humains.

Large diffusion de ce manuel pour l'époque.

Permet d'éradiquer tout ce qui est magique (toutes ces croyances animistes en particulier dans les campagnes) dans la société.

 

L'Eglise a inventé un ennemi mythique :

En particulier les vieilles femmes des villages (peu de citadines et peu d'hommes ont été pourchassé)

 

La femme est considérée largement comme inférieure à l'homme par nature. La femme est un danger extraordinaire quand elle n'est pas asujettie par l'homme. Ces vieilles femmes représentent lors des dangers car ne sont plus sous tutelle masculine.

La vieille femme est de plus une guérisseuse et vit plus longtemps que l'homme. On les accuse d'être des tueuses d'enfant sans baptême car la femme est par nature mauvaise, diabolique, cruelle...

 

Une personne est accusée et puis celle-ci est torturée jusqu'à ce qu'elle avoue ; enfin celle-ci accuse à son tour d'autres personnes.

Parce que c'est une hérésie la sorcière est brûlée effacant toute trace de la personne, elle disparait de l'humanité !

 

Le procès est toujours à charge !

 

Le corps de la sorcière

 

Les preuves de sorcellerie par le corps :

 

La preuve par l'eau (d'origine populaire et repris par les intellectuels)

on la dénude, on la jette à l'eau : si elle flotte elle est sorcière, si elle coule elle est normale.

 

 Elle est supposé voler dans les airs car plus légère que l'air ; en Hollande, on pesait les sorcières pour voir si le poids était très inférieur à leur apparence corporelle c'est la preuve de la sorcellerie .

 

Elle est censée porter la marque du Diable : c'est une griffe du démon faite dans un endroit quelconque du corps de la femme (un peu importe l'endroit).

 

Le corps de la sorcière n'est pas normal.

 

Dualité de l'image de la sorcière, 2 visages antithétiques de la femme toujours présente aujourd'hui dans la littérature en particulier :

La beauté du diable  // la vieille sorcière, laide [= c'est la femme isolée, veuve qui pourrait porter malheur parce qu'elle n'a pas de famille - Image antique de la vieille entremeteuse pour se faire aimer ou pour permettre à une personne de se faire aimer] : 

ce pourrait être les deux visages d'une même personne.

 

La marque du diable est déposée sur le corps de la sorcière ou du sorcier lors du coït avec le Diable (dissimulée dans les endroits les plus répugnants possibles comme le vagin, l'anus, la bouche en somme,  les lieux de coïts)

 

L'objectif de cette chasse : éradiquer les sorcières qui ont le désir de tout détruire et en particulier l'Eglise afin de mettre en place le culte de Satan, pervertir le pouvoir. C'est l'imaginaire, la représentation d'un fantasme de complot (la théorie du complot) de sorcier qui souhaite tout détruire... impulsé en particulier par Jean BODIN

 

La Sorcière c'est celle qui jette des sorts, des sortilèges et pendant cette période qui commet des orgies, mange des enfants...

Elle se voue au Diable et n'est plus la simple jeteuse de sort mais une démoniaque qui effraie tout un chacun.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



19/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres