IL Y AVAIT UNE SORCIERE qui PRATIQUE

IL Y AVAIT UNE SORCIERE qui PRATIQUE

MAGIE ET SORCELLERIE EXPLIQUÉES SIMPLEMENT

Je viens de terminer le livre d'Isabelle ORTEGA & Thomas BAAS chez Actes sud junior, 2016. Cet ouvrage est destiné aux plus jeunes en voici la consistance :

 

Magie et sorcellerie

 

La magie, la sorcellerie sont des notions universelles : elles existent dans tous les pays, toutes les cultures, ont traversé toutes les époques... Des traces écrites ont été retrouvé datant de l'Antiquité ches les grecs et les romains en particulier...Tous ont recours à la magie, petit peuple comme grands de ce monde !

 

Les auteurs font la distinction entre la magie et la sorcellerie :

 

- la magie vient du grec magos (magicien, sorcier) et désigne l'art des mages et l'interprétation des rêves

-la sorcellerie vient du latin sortiarius = diseurs de sorts [Effet magique, le plus souvent mauvais, qui provient d'un acte de sorcellerie]

 

Le magicien, la magicienne est un intermédiaire entre les hommes et les dieux.

 

Il utilise parfois des pierres pour ses rituels (agate, jaspe, anthracite...) ou bien des plantes (les simples) et les conditions de cueillette des plantes, le ramassage des pierres est aussi indispensable que le rituel lui-même et il peut sacrifier des animaux domestiques (offrandes par le sang versé)...

 

Par exemple, "la mandragore ne peut-être cueillie que lorsque l'on a tracé à 3 reprises un cercle autour d'elle avec une épée qui sert ensuite à la cueillette" (Source : d'après Théophraste, botaniste grec du IV-IIIe siècle avant Jésus Christ)

 

Les tablettes sont utilisées dans le cas d'envoûtement [Tablette de défixion] et on utilise aussi des amulettes magiques [Petits objets que l'on porte sur soi pour lutter contre le mauvais oeil]

 

Le rôle médical de la magie est indéniable : on va trouver le magicien, la magicienne quand on a un problème, pour être soigné... et il procède par des actions rituelles...et en faisant appel aux plantes, animaux, aux prières, aux gestes.

 

On peut aller consulter une magicienne pour des philtres d'amour. On appelle les sorcières ou magiciennes, les faiseuses d'amour.

 

A l'inverse, il y a des "faiseuses de mort" et cette magie est qualifiée par les auteurs de magie noire par opposition à la magie blanche, magie protectrice par excellence.

 

A la fin du Moyen - Âge, l'Eglise catholique va diaboliser ces pratiques de magie, de sorcellerie...[Les rituels au Moyen-Âge se pratiquaient bien souvent près des dolmens et des menhirs de la Préhistoire ou dans les temples de l'Antiquité]

 

  • Dans un premier temps, au temps des Mérovingiens, on impose des amendes
  • Au temps des Carolingiens, les sorciers sont punis sévèrement
  • Au XIIè siècle est crée le tribunal de l'Inquisition dans le royaume de France.
  • Au XIV et XV è siècles les sorciers risquent la peine de mort ; les procès de sorcellerie se multiplient en France, en Angleterre, en Allemagne : "La chasse aux sorcières" Et c'est à cette époque que l'on représente la sorcière comme une horrible vieille femme dont la laideur extérieure tout comme intérieure est repoussante ! [Marteau des sorcières]

On dit que la sorcière se réunit durant les sabbat , pratique la messe noire et pactise avec le Diable...

 

Pour conclure, les auteurs abordent la sorcellerie de nos jours en évoquant le sorcier en Afrique noire qui protège des esprits mauvais tout en étant accusé de dévorer les enfants. En Amérique du sud et en Océanie, le sorcier est un sage.

Le satanisme, culte rendu à Satan, au Diable a toujours des adeptes où des messes noires sont pratiquées, des courants musicaux comme le Black Metal lui sont dédiés et des crimes peuvent être même commis au nom de ce courant sectaire.

 

Le vaudou, pratique religieuse originaire du Bénin ; son nom signifie "Esprit" ; On communique avec les morts, on utilise des fétiches et la transe...Le sorcier vaudou est un intermédiaire entre les esprits et l'homme.

 

Le marabout est originaire d'Afrique et est considéré comme sage ; toutefois, il pratique aussi bien la magie blanche que la magie noire.

 

Le chamanisme : le chaman est un intermédiaire entre les dieux, les esprits et les hommes ; ils manipulent des forces surnaturelles pour les faire communiquer.

 

L'origine du chamanisme : la Préhistoire. Le chaman est spécialisé bien souvent dans le soin des personnes. Le chamanisme divinatoire est très utilisé.

 

Mon avis :

 

Un bouquin très simplifié et simpliste pour les enfants qui n'y connaissent rien... Et c'est très bien ainsi.

 

Toutefois, je suis interloquée par l'insistance de la période de l'Inquisition avec ses tortures..."Comment faire avouer un sorcier ?" est un chapitre consacré à lui tout seul à ce point-là , il aurait pu être raccroché dans un chapitre plus large sur le procès en sorcellerie. Du coup, je ne sais pas trop à partir de quel âge adressé cet ouvrage.

 

Je retiens que c'est un livre historique sur la sorcellerie et la magie pour enfants et non une ode à nos pratiques ; je garde à l'oeil l'objectif des auteurs.

 

Cependant, quand on feuillette l'ouvrage on dénote par les illustrations et ses couleurs l'aspect sombre et maléfique de la sorcière... Deux sorcières "belles" sont représentées seulement dont l'une avec un poignard... La magicienne-sorcière ne semble pas réhabilitée par cet ouvrage-ci... Même si les propos sont plus nuancés dans le texte...

 

J'aime la partie concernant quelques grandes figures de magiciennes et de sorcières comme Médée ou bien Circé et même La Voisin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



27/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres