IL Y AVAIT UNE SORCIERE

IL Y AVAIT UNE SORCIERE

TIRAGE des CARTES DIVINATOIRES

Voici un article qui m'a été inspirée par un article de la revue wiccaine "La LUNE BLEUE" et dont l'auteur en particulier est Xaël

 

En substance, Xaël explique que le tirage des cartes divinatoires nécessite des rituels comme suit :

 

  •  Le jeu n'est pas mélangé mais il est coupé 

 

  •  Le consultant utilise sa main gauche pour couper et pour tirer les cartes

 

  •  le jeu complet est utilisé  (arcanes mineures et majeurs ensembles) 

 

  • Le sens de la carte n'entre pas dans le tirage

 

  •  Et voici sa manière toute personnelle d'interpréter les tirages : d’une part le niveau objectif : l’interprétation traditionnelle des cartes, éclairée par leurs positions et les autres cartes tirées. Pour cela je m’appuie sur le livret du jeu que j’utilise (le Tarot Mythique). Et, d’autre part, la façon dont je ressens subjectivement le tirage, en me laissant inspirer sans à priori, pour arriver à une forme de voyance, qui se base sur le niveau objectif sans s’y laisser enfermer. Pour cette partie de l’interprétation, il me semble important d’oublier complètement ce que je crois avoir compris de la question posée, ce que je connais du consultant et surtout la réponse que j’aimerais lui donner de toutes façons, quel que soit le tirage. Sinon, ce n’est plus de la divination, mais de la psychologie de comptoir. C’est un exercice que je trouve particulièrement difficile lorsque je tire les cartes pour moi-même, car je suis tellement imprégné, concerné, par ma question, qu’il m’est presque impossible de faire abstraction pour laisser la voyance se manifester librement. Et donc, pour m’aider, j’ai un truc. Je me dédouble: le Xavier-voyant et le Xavier-consultant, et je mène la séance comme d’habitude en utilisant la position de part et d’autre de la table pour différencier les deux Xaviers : le Xavier-voyant pose le jeu face à lui, et demande au Xavier-consultant de couper le jeu. Et là, je me lève, je m’assoie de l’autre côté de la table, et je coupe le jeu. Puis je me lève, je change de côté, et j’étale le jeu. Puis je me lève, je change à nouveau et je choisi une carte, etc. 
  • Un cercle est toujours tracé afin de symboliser les deux mondes : celui du visible et de l'invisible

 


 Une amie qui m'est très chère tire les cartes, elle procède de cette manière :

 

elle fait le vide en elle

 

Elle étale un tissu sur lequel elle pose les tirages ; ce tissu est un lien étroit entre le réel et le visionnaire

 

Plusieurs jeux de cartes divinatoires sont utilisés : si le jeu est limpide, un à deux jeux sont utilisés sinon jusqu'à 4 jeux de cartes (dont un jeu simple de 54 cartes)  peuvent être utilisés

 

une bougie pour entrer s'ancrer et pour signifier que le temps de la divination est commencé

 

Le jeu est mélangé et coupé par le consultant

 

Des minéraux pour s'ancrer également et ne pas laisser les énergies négatives du consultant (s'il y en a ) envahir le tirage

 


 1) Choix du jeu

 

Se fier à  ses sens pour choisir son jeu :

 

il est primordial de  se fier à son intuition, à son toucher (le format bien sûr mais aussi si la texture facilite le "décollement des cartes" quand on les pose sur la table) à son odeur (si, si, c'est bon de les sentir et les ressentir), à  sa vue (les couleurs, l'esthétique, les symboles...)

 

Essayer d'être fort dans le choix du jeu et ne pas se laisser influencer par les jugements que l'on pourrait rencontrer et qui serait en défaveur du jeu choisit

 

A vous de voir si  vous optez pour un oracle ou pour un tarot, il va de soi que le tirage est différent selon le choix opéré.

 

 

2) Faire connaissance

 

Il va sans dire que le tirage de n'importe quel jeu de cartes divinatoires implique forcément d'avoir manipulé au préalable le jeu, d'avoir pris connaissance des cartes les unes après les autres, de s'en être imprégner, de les toucher régulièrement et de les observer afin de les apprendre, de les comprendre, de les entendre, de les interpréter à notre façon et ensuite de les confronter au livret explicatif.

 

Certains pensent qu'il est bon lors de la première prise en main de les encenser (afin de les purifier) parfois il suffit simplement de les toucher une par une, parfois on peut les mettre sous son oreiller pour les "purifier" ou bien encore on peut visualiser un nettoyage "énergétique" (en douchant le jeu d'une lumière blanche afin de le "nettoyer" de le purifier)

 

 

On peut le manipuler quotidiennement ou du moins le toucher, un jeu de carte est un ami, un confident (on peut donc lui parler) voire il peut se transformer en "amulette", je m'explique il m'est arrivé de trimballer partout mon jeu de tarot (que j'ai d'ailleurs en deux exemplaires car le premier est très abîmé) non pas pour proposer des tirages à tout va mais plutôt pour l'avoir à mes côtés. 

 

Du coup, le jeu devient plus fluide lors des tirages et la lecture en est plus aisée 

 

Effectivement, si vous lisez chaque livret de la notice de l'utilisation des cartes divinatoires, vous comprendrez que chaque préparation des cartes diffère d'un auteur à l'autre ; il est préférable alors de faire votre propre tambouille selon votre ressenti.

 

Il est bon de connaître la symbolique des cartes de tarot et de comprendre ces symboles, cela facilite énormément la lecture ; on peut noter  dans son journal divinatoire, ses impressions, ses doutes, ses observations, ses ressentis .

 

A noter que le journal divinatoire peut être utilisé pour compiler ses tirages, de cette façon, on peut, avec de la distance, voir si nos tirages sont proches d'une réalité ou pas.

SACHANT tout de même que ce sont des grandes lignes que l'on donne et que chacun est toujours libre de choisir son chemin qui lui est proposé et il existe plusieurs chemins pas un seul et unique !.

 

Nous avons toujours notre libre arbitre et rien n'est inscrit définitivement  !

 

A noter : ne pas prêter ses cartes, elles sont (comme le bâton de Magie) un prolongement de nous-mêmes mais il existe plusieurs écoles sur ce sujet (celle qui prête et les autres)

 

3) La préparation ante tirage : le Rituel

 

 

Certaines personnes ont des petits rituels pour se préparer, se conditionner à tirer les cartes MAIS SURTOUT FAITES SELON VOTRE INTUITION, ces exemples sont donnés à titre indicatif et son propre à chacun :

 

- une bougie peut être allumée en début de consultation et éteinte en fin de consultation

- des pierres ou des minéraux peuvent être touchés avant le début de la consultation

- les cartes sont disposées sur un tissu dédié uniquement à la consultation

- si les cartes sont touchées par un consultant autre que soi, elles sont ensuite purifiées après chaque consultation

- une prière peut-être émise (en secret, en pensée ou à voix haute), on peut appeler les archanges pour qu'ils viennent en aide lors de la consultation

- les pieds doivent être bien à plat sur le sol et non croisés

- on peut faire quelques longues respirations dont la durée est courte

- on peut méditer afin d'être le plus détendu

 

Il existe énormément de rituels mais qui ne sont pas nécessaires selon les pratiques de chacun, j'ai remarqué que les débutants ont besoin de repères afin de mieux s'ancrer et c'est à chacun de voir ce qu'il en est pour soi.

 

Mais il est bon de savoir que  ces rituels de méditation permettent de se détacher de ses émotions dans le cas d'un tirage pour soi et  dans le cas d'un tirage à l'autre cela permet de rester connecter à sa propre intuition (ne pas répondre selon ce que la personne a envie d'entendre)

 

 

4) La technique de tirage

 

Brasser les cartes

 

Battre les cartes (bon j'ai maintenant à l'esprit les conseils de Xaël, à voir si je change de techniques)

 

couper les cartes toujours de la main gauche  - La coupe montre l'état d'esprit du moment

 

étaler le jeu  et choisir au hasard dans l'éventail des cartes offertes OU BIEN  prendre les cartes qui se trouvent sur le dessus du paquet (le nombre varie selon le tirage choisit) après remis la coupe et avoir le jeu complet  bien en main.

 

puis procéder au tirage

 

Les tirages basiques

 

  • à une carte 

sert à faire un tirage quotidien dans le cas d'une méditation par exemple ou bien dans le cas de tirage de type "Bien-être personnel"

 

  • à trois cartes 

 une carte pour le passé ; une carte pour le présent ; une carte pour le futur

 

  •  en croix 

Se poser une question claire, précise et positive (pas négation dans la question)

 

retourner 4 cartes :

 

la première lame est posée à gauche de la croix (concerne le consultant)

la deuxième lame est posée (en face, en contre) à droite de la croix

la troisième lame est posée en haut (correspond à l'intervenant)

la quatrième lame est posée en bas (correspond à la résultante)

 

Donner la signification des cartes une par une puis en faire une synthèse

 

Toujours être à ce que l'on fait, être présent consciemment !

 

VOir aussi ici = TAROMANCIE : le tirage en croix  

 

 

 

 

 signification-cartes-tarot.jpg

 

 

 

La pratique des tarots est très personnelle et on y met son coeur, sa subjectivité, son intuition, bref sa personnalité. L'intuition prévaut sur le rationnel !

 

Chacun peut faire des tirages ce n'est pas réservé à des élus.

 

Arrêtez de lire les conseils, les techniques de tirages ici et ailleurs, maintenant c'est à vous, laissez vous pleinement, entièrement, intuitivement et faites-vous une joie d'aider les autres en éclairant leur chemin (mais vous n'êtes pas des gourous dans le sens occidental du terme, vous êtes des auxiliaires et chacun garde son LIBRE ARBITRE ! )

 

J'étofferai ces propos en vous présentant dans d'autres articles, mes cartes de tarot et autres oracles.

 

 

 

 

 



23/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres